Web télé associative, participative, d’éducation populaire

Accueil > Patrimoine > Courses landaises : les coulisses des arènes

Courses landaises : les coulisses des arènes

Courses landaises : les coulisses des arènes

- jeudi 6 mars 2014, par Gilles Dréanic

La course landaise est une tradition du Sud Ouest qui se perd dans la nuit des temps. Peu en connaissent réellement l’histoire même si la mémoire collective en garde des traces. Le public contemporain est partagé entre les passionnés et les touristes. Rare sont ceux qui ont assisté à la préparation des vaches ou à celle des écarteurs… Durée 35mn.

La course landaise existe depuis le moyen âge dans le Sud Ouest. Mais elle se pratiquait dans la rue et n’avait pas l’organisation professionnalisée d’aujourd’hui. Malgré les contraintes qui l’ont amenée à se développer dans des arènes, elle draine toujours un public de touristes et de passionnés. Ces derniers connaissent le nom et les caractéristiques de chaque vache, les qualités de chaque écarteur ou sauteur ; bref, la passion reste vivante, mais bien peu sont allés dans les coulisses...

C’est à la fin du XIXème siècle que se sont produites les principales évolutions. Notamment avec l’apport de vaches ibériques, qui ont fait disparaître la vache landaise, et le costume de lumière adopté dans la foulée. Puis est venu le « courdayre », le teneur de corde, qui empêche les accidents graves ; et les figures se sont précisées avec les écarts et les sauts, codifiés et permettant de classer les artistes sportifs qui composent les cuadrillas (équipes) attachées aux ganaderias (troupeaux). Au nombre de quatre dans l’ouest Gersois, elles se répartissent les différentes courses de la région et ont leurs fans. La montée à l’Escalot (échelle accédant à la tribune officielle) permet de recevoir primes et cadeaux, en complément des points obtenus par leur adresse et leur courage.

Vos commentaires

Ecrire un commentaire, laisser un message ?

modération a priori

Attention, pour éviter les spams les messages sont relus avant publication par le webmestre.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Participez à l’aventure Parlem TV

L’Assemblée générale de l’association est le samedi 10 février à 14heures au local de Parlem TV à Nogaro. Parlem TV est une web tv avec son site : parlemtv.fr. C’est aussi une association avec un projet d’éducation populaire.
Suite...

Sélection du jour

Quelle école ? La vidéo de l’émission citoyenne

Mardi 23 janvier 2018, la web télé associative d’éducation populaire Parlem TV organisait un plateau télé en public et en direct sur Internet à partir de la salle d’animation de Nogaro sur le thème de "Quelle école ?"
Suite...

Actualités :

  • "La douleur" au cinéma de Nogaro

    Projection du film "La Douleur" au cinéma de Nogaro le jeudi 22 février à 20h30, un film Emmanuel Finkiel. En prime dans cet article l’interview du réalisateur.
    Suite...
  • Zones humides, un présent retrouvé

    Une collection de films documentaires sur les zones humides de Isabelle Dario et Boris Claret, Un outil de sensibilisation à destination des acteurs de terrain et du grand (...)
    Suite...
  • Don Quichotte

    Documentaire sur la pièce Don Quichotte adaptée et mise en scène par l’atelier théâtre du CLAN à Nogaro.
    Suite...
  • Une saison en France, de Mahamat-Saleh HAROUN

    Interview de Mahamat-Saleh HAROUN à l’occasion de la projection en avant-première de son film "Une saison en France", lors du festival Ciné32 "Indépendance(s) et création" en octobre (...)
    Suite...
  • Rencontre avec Valentine Goby

    Le 16 novembre 2017, au cinéma de Nogaro, Valentine GOBY, présidente de la treizième édition du prix « Jeune Mousquetaire » et des « Rencontres littéraires de Nogaro » rencontrait plus de 200 élèves à (...)
    Suite...

Communiqués :

| | | SPIP