Web télé associative, participative, d’éducation populaire

Accueil > Art & culture > Prix Jeune Mousquetaire 2023 remise du prix

Prix Jeune Mousquetaire 2023 remise du prix

- jeudi 15 juin 2023, par Gaël Boujenah, Jean-Luc Galvan

Lucas Belvaux avec Les Tourmentés,
Guillaume Lebrun avec Fantaisies guérrilleres,
Agnès Mascarou avec Laisse tomber la nuit,
Céline Righi avec Berline,
Matthieu Seel avec Rien ne dure vraiment longtemps.

Les élèves des lycées de Nogaro, Condom, Lectoure, Mirande et du lycée Beaulieu à Auch ont offert une performance remarquable en présentant en scène les auteurs et autrices qui les ont inspirés, captivant ainsi le public présent lors de cette journée. Ils ont lu avec passion des extraits soigneusement choisis de ces romans qui ont profondément marqué leurs esprits. Le Président du jury de cette 18ème édition, Jérôme Leroy, a ensuite pris la parole, rempli de fierté d’être à la tête du jury du Prix jeune mousquetaire 2023, avant de féliciter chaleureusement tous les sélectionnés. Et finalement, le moment tant attendu est arrivé : le lauréat des éditions 2023 a été annoncé avec enthousiasme, mettant en lumière l’œuvre de Lucas Belvaux, Les Tourmentés.

Résumés des livres en lice :


Les Tourmentés de Lucas Belvaux :
Dix ans que les deux hommes s’étaient perdus de vue et puis, d’un coup, ils se retrouvaient au détour d’une rue, face à face. Le hasard, paraît-il, fait bien les choses. S’il s’agissait de lui, il aurait mieux fait ce jour-là de se mêler de ce qui le regardait, mais il n’y était pour rien. Skender le comprendrait bientôt, ce n’est pas le hasard qui avait mis Max et Madame sur son chemin.

Il le comprendrait bientôt.

Fantaisies guérrilleres de Guillaume Lebrun :
Nous pensons tous connaître les grandes lignes de la geste de Jeanne d’Arc. Nous ignorons bien souvent qu’au début cellesci étaient au nombre de quinze petites Jehanne, rassemblées en secret sur ordre de la grande Yolande d’Aragon afin d’être formées, dans le but de révéler une prophétesse : au programme, entraînement à la décollation de Bourguignons, techniques pour éviter le bûcher, méthode Guillemette Latubée et cours sur les Vies parallèles des Femmes Illustres.
Car à l’aube du XVe siècle, l’Histoire du Royaume de France n’a plus aucun sens : Armagnacs, Bourguignons et Englishes se disputent le trône, chaque camp se considérant légitime. Celle qui se montrera la guérillère la plus forte et la plus vaillante devra libérer Orléans et sacrer Roi le Dauphin (du moins, voici le prétexte de cette quête exceptionnelle). C’est Jehanne la Douzième qui s’impose nettement. Or son profil n’a rien à voir avec ce que Yolande d’Aragon imaginait...
Porté par une langue vive aussi tranchante que le fil d’une épée, ce roman fougueux, original et drôle interroge la manière dont sont construits les grands récits et personnages historiques. Avec une grande inventivité, l’auteur mêle les registres de langues et les genres littéraires pour révéler la véritable épopée de grandes guérillères.

Laisse tomber la nuit de Agnès Mascarou :
Ensemble, nous faisons toutes les erreurs de l’amour, avec joie et sans le savoir puisque chacun de nos pas a la décharge électrique des premières fois. Sans comprendre la moitié de ce qui nous arrive, sans comprendre où sont ses frontières et les miennes, nos souffles et nos corps tressés comme des écheveaux. Cet été-là, la jeune fille qui raconte ce récit a dix-huit ans. C’est aussi l’âge du garçon qu’elle aime, avec qui elle partage l’insouciance de la vie qui commence.
De nuit en nuit, de bar en bar, drag shows, voguing, paillettes et culture queer agiront comme une révélation.

Berline de Céline Righi :
Une catastrophe a fait s’effondrer une mine. Reclus au fond, protégé in extremis par un wagonnet renversé, une berline, Fernand se remémore sa vie à mesure qu’il approche d’une mort presque certaine.
Crépuscule des années 1960, quelque part dans un pays de fer et de charbon. Une catastrophe a fait s’effondrer la mine. Reclus au fond, protégé in extremis par un wagonnet renversé, une berline, Fernand se remémore sa vie à mesure qu’il approche d’une mort presque certaine. Bloc par bloc, les souvenirs, les visages familiers refont surface : la mère qui n’a pas su l’aimer, le père, mineur lui aussi, qui lui a transmis son amour des jardins, l’oncle et la tante, la bonne gueule de Mario, son copain de toujours. Sans oublier Martha, son unique amour. Prisonnier des ténèbres, Fernand retraverse ainsi son enfance et son histoire, avec pour seul compagnon un drôle d’oiseau. Mais cette nuit abominable ne résistera pas à la force d’une certaine lumière, ni à l’espoir d’une renaissance.
Tout en scrutant l’enfermement physique et les carcans intimes,
Berline est une évocation sensible, ainsi que réaliste et poétique, de la vie des mineurs de l’Est de la France, pour beaucoup venus de l’immigration italienne. Vibrant sans jamais être misérabiliste, écrit avec une simplicité qui pourrait être l’autre nom de la pudeur, ce premier roman d’une grande justesse parvient à extraire de sa noirceur de nombreuses pépites de lumière, de tendresse et d’humour.

Rien ne dure vraiment longtemps de Matthieu Seel :
Son phrasé est celui d’un garçon pressé. Les images qu’il convoque, autant de coups de feu dans l’âme. L’itinéraire de Matthieu Seel, dit « Charles », ne souffre aucun temps mort.
Sa naissance sous X, son parcours de gosse aux mille questions, qui veut grandir trop vite en espérant un jour pouvoir y répondre, ses premiers pas, puis ses premiers joints dans le 19e arrondissement de Paris où il a grandi et les jardins chics de la rive gauche où il a choisi un blase pour la vie, ses déambulations sous crack dans la rue, le métro, les parkings et sur la Colline, il les raconte.
« Charles » a vogué d’un monde à l’autre, et d’un monde à l’autre, cherchant sa place, un beau jour il a sombré. Mais Matthieu a fini par supplanter « Charles ». Sa rédemption après l’addiction, son sevrage, en équilibre sur un fil ténu, celui de l’existence, il les raconte aussi.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, pour éviter les spams les messages sont relus avant publication par le webmestre.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

PARLEM TV ?

Projections de 3 films de l’atelier Passeurs d’Images

Mercredi 28 février 2023 à 20h salle d’animation de Nogaro. Projection de "Smartfaune" (2018), de "A la recherche de la femme mystérieuse" (2022) et du dernier : "Le Projet Hélios (2023)". Entrée libre et gratuite. Projection suivie d’un pot. Possibilité de télécharger l’affiche de la (...)
Suite...

Sélection du jour

Dictée Gasconne à Préchac-sur-Adour

vendredi 23 février 2024 - Le samedi 27 janvier 2024 à Préchac-sur-Adour l’association Alavetz avait organisé une dictée gasconne
Suite...

A DECOUVRIR

Tv Bruits à Toulouse : une notre télévision est possible.

dimanche 25 février 2024 - Tv bruits a diffusé ces premières émissions en janvier 2001 à l’occasion de l’ouverture du squat de Mix’Art Myrys rue de Metz à Toulouse. 23 ans plus tard, elle existe toujours. Un film documentaire retrace les 10 premières années de cette télévision libre et indépendante partie intégrante du mouvement (...)
Suite...

Actualités :

  • En grève pour une poste à visage humain

    mardi 20 février 2024 - Lundi 19 février, les 15 postiers et postières de Mirande (Gers) entamaient leur 20ème jours de grève. Ce jour là ils et elles avaient donné un rendez-vous de soutien le matin au marché de Mirande (...)
    Suite...
  • ETAPE NOGARO : Opération Tour de France 2023

    dimanche 4 février 2024 - En 2023, Nogaro a accueilli la quatrième étape du Tour de France sur le circuit Paul Armagnac.
    Suite...
  • LE PROJET HELIOS

    jeudi 11 janvier 2024 - Cité scolaire d’Artagnan de Nogaro. Un groupe de jeunes participent à un atelier inter-filières. Une vingtaine de filles et garçons, internes ou externes de "générale ou pro", élabore un prototype de (...)
    Suite...
  • Lancement des Rencontres Littéraires

    vendredi 22 décembre 2023 - Le 11 décembre 2023 la junior association "Un livre dans le poche", avec la mairie de Nogaro, lançait la 19ème édition des Rencontres Littéraires. Cela a été l’occasion de présenter Olivier Adam, (...)
    Suite...
  • Forêt en danger : une inquiétude citoyenne

    mardi 31 octobre 2023 - Nous avons rencontré le collectif "Les Racines De Naoucrouts", un collectif qui questionne l’exploitation forestière du bois communal d’Aignan et l’ Office National des (...)
    Suite...

Communiqués :

| | | | SPIP